Le naturisme en France : Quelques chiffres

 

La France est une des destinations phares pour les adeptes du naturisme. C’est d’ailleurs le pays le mieux équipé pour les naturistes. Plus de 2 millions de naturistes passent leurs vacances en France et font tomber le maillot, dont 60% d’étrangers parmi lesquels on retrouve principalement des naturistes néerlandais, allemands, anglais et belges.

Le naturisme en France, c’est aujourd’hui 50 centres et campings naturistes et 150 clubs.

La France compte 200 000 emplacements dans les campings naturistes et 60 000 lits pour plus de 5 millions de nuitées chaque année.

Lles chiffres du naturismee naturisme génère plus de 3 000 emplois directs ou indirects et le tourisme naturiste génère plus de 253 millions d’euros de chiffre d’affaire chaque année.

Il y a sur la côte du littoral aquitain autant de baigneurs naturistes que de baigneurs en maillots, c’est la plus forte concentration de centres naturistes en France. Sur les côtes méditerranéennes, c’est au Cap d’Agde et à Port Leucate que se trouve l’essentiel de la présence naturiste. Sur le reste du littoral, le naturisme se pratique bien souvent en dehors des sites autorisés, c’est parfois en bout de plage difficile d’accès et dans les calanques que les adeptes du naturisme s’adonnent au naturisme.

Consultez notre carte des lieux naturistes pour faire un choix éclairé pour vos vacances naturistes.

Une Réponse a Le naturisme en France : Quelques chiffres

  1. Stéphane Muhler dit :

    Franchement, voici deux exemples de bêtise et de fantasme :
    – y a-t-il en soi quelque chose de plus idiot que de mettre un vêtement pour aller dans l’eau ?
    – N’est-ce pas stupide de faire mettre un soutien-gorge à une gamine de 8 ou 10 ans qui n’a rien à mettre dedans ?

    On vit dans une société totalement hypocrite :
    – On parque dans des « réserves » des individus qui n’agressent personne, mais veulent seulement avoir le droit de se déshabiller sur une plage, ou de se promener nus dans une forêt, parce que sinon, soit-disant, ça serait un « outrage à la pudeur »…
    – par contre, on ne considère pas comme « outrage à la pudeur » de projeter au cinéma un film (il ne s’agit pas des films porno) qui contient des scènes de sexe avec des anatomies bien en vue…
    – on peut « exciter » sexuellement le public des boîtes de nuit pendant des heures avec des shows racoleurs, et ça n’est pas considéré comme un « outrage à la pudeur » …

    Je ne pratique pas le naturisme. Mais je constate qu’apparemment, il ne semble pas y avoir d’agressions sexuelles dans les milieux naturistes, et que les individus à comportement équivoque n’y sont pas accueillis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Aller à la barre d’outils